MAINTENANT : Les Agendas Elfiques 2014 sont là !
 

 
Nouveau

On a aimé

Ces choses étranges ayant un rapport avec le monde des Elfes

Galerie d'Art

pour tous les artistes amateurs

 
 

Sur le site Ambar Eldaron
 
 
 
 
 
 
 


Retour accueil
RingCon 2006
RingCon 2007
RingCon 2008

Nous remercions chaleureusement Aureliel qui a fait un excellent travail en nous relatant avec précision et de façon vivante et enthousiaste la RingCon (Lord of the Rings Convention) 2005 qui s'est déroulée à Fulda en Allemagne...
     
Liste des principaux Invités :
   
Billy Boyd Pippin
John Noble Dénéthor
Craig Parker Haldir
Mark Ferguson Gil Galad
Thomas Robin Déagol
Sandro Kopp Gildor
Jarl Benzon Glorfindel
Royd Tolkien Petit-fils de J.R.R.Tolkien
Stephen Ure Cascadeur - Orc
Peter Tait Shagrat - Orc
Jonathan Harding Erestor
Mana Hira Davies Cascadeur - Guerrier du Rohan, Gondorien, etc...
Lori Dungey Mme Bracegirdle - Hobbit
     
PROGRAMME  
 

Vendredi 7 octobre

Arrivée
Dîner
Panel Stephen Ure
Panel Daniel Reeve
Panel Jonathan Harding et Mana Hira Davies
Panel Lori Dungey (Mark Ferguson et Thomas Robins)
Souper
Opening Ceremony
Panel John Noble
Panel Lawrence Makoare

Quiz Mark Ferguson, Royd Tolkien, Lori Dungey et Lawrence Makoare
Fin 22h30

      

Aureliel

Samedi 8 octobre

Panel Craig Parker et Mark Ferguson
Panel Royd Tolkien et Sandro Kopp
Dîner
Autograph Session 1
Panel Bad Guys: Peter Tait et Stephen Ure
Panel John Noble
Souper
Auction
Costume Contest
Stunt Show
Panel Thomas Robins
Ring Stars
Fin 23h00

      

Dimanche 9 octobre

Autograph Session 2: Craig, Mark, Sandro, Thomas, Mana, Stephen, Royd, Jonathan, Peter et John
Dîner
Panel Elfes: Craig, Mark, Sandro, Jarl et Jonathan
Autographe de Billy Boyd (panels Royd et Thomas et Lori)
Panel Craig, Mark et Lori
Panel Billy Boyd
Closing Ceremony
Fin 18h10

      
Le présent texte n'a aucunement la prétention d'être un journal de bord exhaustif de la RingCon 2005. Il est clair que de nombreux grands et beaux moments auront échappé à ma plume, mais j'espère avoir réussi à traduire l'esprit RingCon, et par la même la quintessence du Seigneur des Anneaux - ouvre qui a définitivement changé ma vie et celle de beaucoup de fans, comme j'ai enfin pu le constater les 7, 8 et 9 octobre 2005 à Fulda.

Panel Mana Hira Davies et Jonathan Harding (vendredi après-midi)

Deux charmants garçons arrivent sur scène en peignoir. "Do you know where the sauna is?" Mana Hira Davies: cascadeur, elfe, rohirrim, homme du Gondor, ranger. Jonathan Harding: acteur, musicien, membre de l'équipe de production, elfe. Tous deux sont resplendissants et un peu intimidés. Leur amitié saute aux yeux. Ils s'entendent à merveille sur scène (et dans les couloirs de l'hôtel). Les deux jeunes hommes ne savent pas vraiment quoi dire en vérité. Si je ne me trompe, c'est leur première convention, et espérons pas la dernière. Pendant leur captivant panel, nous ne découvrirons rien à propos de leur travail sur la trilogie de Peter Jackson - mais qui pourrait leur en vouloir? Leurs anecdotes n'auraient sans doute pas suffi à remplir plus de dix minutes de discussion. Par contre, leur show nous a ravi pendant presque une heure.

Ils sont très drôles, même si je n'arrive plus à me rappeler leurs nombreux gags. Nous avons droit au visionnage de leurs photos de vacances. Les deux amis sont allés à Venise et à l'Oktober Fest de Munich. Les images sont délirantes et moi, qui ne suis pourtant pas une fêtarde, j'aurais donné n'importe quoi pour être leur amie et faire la fête avec eux.

Après les photos, les beaux gosses veulent nous offrir un cadeau: l'enlèvement du peignoir! A trois: un, deux - Jonathan ne fait rien! Mais Mana se rattrape juste à temps. C'était pour rire, on recommence. Un, deux - même coup... Est-ce que Mana va taper son copain? Sérieux maintenant, on le fait ensemble: un, deux, TROIS! Ils le font. Mais Jonathan, la peste, enlève certes son peignoir, mais son premier peignoir! Il en avait un autre en dessous. Nous rigolons tous beaucoup. Ces deux garçons sont craquants et hilarants.

Pour finir, deux autres moments d'anthologie. You are so beautiful to me avec Jonathan à la guitare et au chant et Mana au chant (pitié). Après une telle douceur, toutes les fans sont conquises. Mais les fous chantants vont mettre le feu: Wild Things ou Wild Fans! Jonathan joue si bien. Mana chante si faux. Ils reprendront ce fabuleux morceau lors de la cérémonie de clôture. Wild Fans, I think I love you. I love you guys!

    

Craig Parker et Mark Ferguson (tout le week-end)

Ces deux elfes sont le couple phare de toutes les conventions de fans. Je me demandais bien pourquoi: Haldir est intéressant mais il est quand même un personnage secondaire, et Gil-Galad n'apparaît que deux secondes dans les films. Mais à peine Mark avait-il pris la parole que j'avais déjà compris! Il est hilarant et tellement vif d'esprit.

Tout a commencé pendant le panel de Lori Dungey. Deux inconnus ont commencé à poser des questions. Un certain Marco, citoyen allemand, et un ressortissant roumain (Thomasus?). Questions du genre "Pourquoi êtes-vous ici alors qu'on ne vous voit que dans la version longue? N'auriez-vous pas préféré apparaître deux secondes dans le film comme certains acteurs extrêmement doués?", "Ne trouvez-vous pas que les Elfes sont parfaits alors que les Hobbits sont petits et gras?", "Je me rappelle d'un elfe magnifique dans le prologue, Gil-Galad. N'est-il pas votre personnage favori?", etc. Et une suite de vannes sans fin: "Pour tout vous dire, le mouvement de Gil-Galad dans le prologue me semblait un peu efféminé, et la performance de l'acteur détestable!", etc. Je crois que nous avons tous beaucoup ri.

A la cérémonie d'ouverture, nous voyons défiler tous les invités et c'est un vrai bonheur. Par malheur, Craig Parker est encore dans l'avion. Qu'à cela ne tienne! Mark va nous l'imiter. L'air nonchalant, la démarche lourde, il fait son entrée la tête basse sur la scène. D'un geste, il demande au public de ne pas l'applaudir, cela le gêne. "Est-ce que mon jeans me va?" Ensuite, Mark reflète l'aspect Haldirien de la personnalité de Craig. Il rejette sa longue chevelure dorée imaginaire en arrière - avec le mouvement si particulier des hommes qui ne savent pas rejeter des longs cheveux en arrière - et se met à tirer à l'arc de la manière la plus efféminée et improbable que je n'ai jamais vue! Cette figure est à retenir car c'est vraisemblablement la même qui a été attribuée à Legolas par de nombreux imitateurs jaloux durant les RingCon.

Le lendemain matin, les deux inséparables amis sont enfin réunis. Craig est particulièrement en forme: "C'est un plaisir que de retrouver un ami si franc et honnête comme Mark! Quelqu'un qui vous est toujours fidèle, qui ne dit jamais rien derrière votre dos! Quelqu'un qui vous aime." Nous allons rire tout le long de leur premier panel: ils sont irrésistibles.

Ce n'est que le début, car Craig et Mark sont tout le temps comme cela. Ils n'arrêtent pas. Ils s'entendent parfaitement, ils vont à merveille ensemble, ils se complètent exactement et ils sont plus drôles l'un que l'autre. Il m'est impossible d'énumérer toutes les blagues qu'ils ont faites durant la RingCon: il y en a trop! Et elles sont toutes irrésistibles. J'espère que le DVD reflètera tous ces bons moments que nous avons partagés ensemble, le public et les deux elfes.

    

Lawrence Makoare (tout le week-end)

Voilà un moment que j'attends avec impatience! Lawrence Makoare: Lurtz, le Roi-Sorcier, le chef des armées de Sauron sur les plaines du Pelennor. Ce grand Maori est très impressionnant. Cuir noir, lunettes de soleil, cheveux longs et brillants (je les lui envie). Il est très étrange: on ne peut pas être plus viril que lui et en même temps, il est très maniéré, particulièrement quand il touche sa longue chevelure soyeuse.

Je ne me rappelle pas tous les gags qu'il a pu faire, mais son panel était exceptionnel. Nous avons beaucoup ri! Et si ma mémoire n'est pas abusée par quelque maléfice, je crois me rappeler qu'il y a eu quelques interventions intéressantes de la part d'invités inattendus: deux jeunes et beaux garçons cherchant le sauna et s'étant sans doute fait traiter de tapettes par exemple. Mais il y a eu tellement d'incidents de ce genre que je ne saurais tous me les rappeler hélas. Et Lawrence n'était pas en reste en ce qui concerne ce genre d'incartades: il a dû intervenir dans la moitié des panels, soit pour photographier les fesses des acteurs, soit pour leur poser des questions intelligentes, soit juste pour les interrompre.
Vers la fin de la manifestation, le dernier jour, nous avons droit à une danse traditionnelle Maori - la danse du soleil (?) - très impressionnante. Un moment génial.

Lawrence est parfait!

    

Le Quiz (vendredi soir)

Encore un grand moment de la RingCon 2005. Il n'y a eu que des changements de programme de dernière minute cette année. Pour remédier à tous ces problèmes et pour essayer de satisfaire les fans au maximum, les organisateurs, et surtout Mark Ferguson, ont eu la brillante idée de mettre sur pied un quiz spécial en cette soirée du vendredi.

Deux équipes: Thomas Robins - Royd Tolkien - une fan vs Lawrence Makoare - Lori Dungey - un fan.
Il serait trop long de décrire toutes les plaisanteries de cette excellente soirée - je crois que je ne m'en rappelle pas la moitié. Je tiens tout de même à préciser quelques détails. D'abord, le bruitage du buzzeur de l'équipe de Thomas, Royd et la fan elfique. Thomas fait parfaitement le bruit d'un oiseau néo-zélandais dont j'ai oublié le nom (!): Ou-OU-ouhhh! Rien qu'à ce son on riait déjà, mais je n'arrive décidément pas à l'imiter correctement.

Autre séquence fabuleuse: les "charades" comme disent les anglophones. Ce serait plutôt du mime chez nous. Je vous laisse imaginer les élucubrations des participants pour faire deviner des titres de films où un personnage du Seigneur des Anneaux avait été inséré. Et les titres de ce quiz resteront fameux: Butch Sauron and the Sundance Kid, Cave Troll of the Caribbean, Forrest Gimli, Mr. Witch King goes to Washington, Legolas -? .

Nous avons passé une excellente soirée! Vraiment très drôle et détendue!

    

John Noble (tout le week-end)

Je ne m'attendais pas à grand'chose en ce qui concerne John Noble-Denethor, mais ce fut sans doute la plus belle rencontre pour les fans de cette RingCon.

Lors de la cérémonie d'ouverture, nous l'avons tous applaudi comme la star qu'il est. Dès son premier panel, son esprit et sa délicatesse nous ont touchés. Répondant intelligemment à toutes les questions, expliquant toute la psychologie de son personnage et son travail d'acteur, il a vraiment partagé avec nous son expérience. C'était un véritable plaisir que de l'écouter parler.

Je me rappellerai en particulier un moment précis, très émouvant pour moi. Il y avait un jeune garçon d'environ 13 ans assis une rangée plus bas que la mienne. Il était tout seul. Je pense qu'il devait habiter Fulda et qu'il pouvait donc venir sans risque non accompagné à la RingCon. Le fait est qu'il me faisait quand même un peu pitié - il n'y avait pourtant aucune raison à cela car il semblait se porter très bien.

Visiblement impressionné par ce grand acteur qu'est John Noble, le garçon solitaire a pris son courage à deux mains pour aller lui poser une question. Un autre spectateur sympathique l'a accompagné devant le micro, sans doute pour l'aider à peaufiner sa question en anglais. L'adolescent a parlé très distinctement et très bien! Sa question était relativement intéressante: comment John avait-il joué la scène où il prend feu, qu'est-ce qu'il avait dû faire lui-même et quel avait été le travail des cascadeurs. Question simple et correcte. Mais John Noble a été adorable. "Very interesting question!" et il s'est lancé dans des explications précises, utilisant des mots simples et explicitant chacune de ses phrases. John Noble est vraiment un homme exceptionnel. Le garçon était ravi et très fier de lui. Je n'ai pas pu retenir une larme d'émotion.

Durant son deuxième panel, où il nous adressa la parole pour la dernière fois, John fut interpellé par une fan qui lui dit tout haut ce que tous nous pensions tout bas: "Merci pour votre gentillesse. Et nous sommes extrêmement touchés par le fait que vous ayez serré la main à chacun des fans lors de la session d'autographes!" Tonnerre d'applaudissement pour le fabuleux Denethor. A la fin de son panel, l'acteur australien fut le seul à avoir une véritable standing ovation et un rappel. John Noble. J'ai rarement vu quelqu'un porter si bien son nom.

Vous êtes un grand Monsieur!

    

Panel Mark, Craig et Lori: Arwen a perdu son passeport en allant en Pologne (dimanche après-midi)

Pour meubler le dernier après-midi de la RingCon 2005, Mark, Craig et Lori vont présenter un panel un peu spécial. Un seul mot: improvisation!

Le principe est simple: Craig part en coulisses en se bouchant les oreilles. En attendant, Lori et Mark choisissent de lui attribuer un personnage du Seigneur des Anneaux, un événement qui lui est arrivé et un pays. Craig sera donc Arwen ayant perdu son passeport alors qu'elle se rendait en Pologne. Mais Craig n'est au courant de rien. Mark et Lori, jouant deux policiers en train d'interroger un suspect, vont devoir faire avouer à Craig ces trois éléments. Ce panel est un des meilleurs moments de la RingCon.

Craig arrive, marchant très virilement et parlant avec une voix forte. Mark lui dit: "Veuillez s'il vous plaît enlever cette longue mèche de cheveux de votre visage!" Craig rit déjà. Avec le célèbre mouvement, il retire soi-disant gracieusement les cheveux et adopte une attitude gracile et délicate: il tire même à l'arc comme une fillette. "Je suis Legolas!" Mark le tape: "Arrête de mentir!" Haldir? - tape. Gil-Galad? - tape. Au bout d'un moment, Craig trouve enfin sa vraie personnalité. Je ne sais pas pourquoi, mais il se sent obligé de faire un effet de bouche pulpeuse quand il imite Arwen. Lèvres en avant (un peu comme George de la Jungle pendant la parade du gorille) avec la voix de fausset réservée aux imitations de filles. C'est hilarant! Gloussement général. Voici juste un extrait de ce sketch car je ne peux malheureusement plus le décrire en entier à présent. Il était délirant du début à la fin.

    

Billy Boyd (dimanche après-midi)

David Wenham s'est décommandé quelques semaines avant la RingCon. Sean Astin n'a pas eu cette politesse et l'a fait trois jours avant. Heureusement, d'autres personnes gentilles et généreuses ont eu une pensée pour les fans et nous les remercions du fond du cour. Ces nobles hommes se nomment Lawrence Makoare et Billy Boyd. Sans eux, la RingCon aurait paru bien pâle, même si John Noble et les autres avaient été parfaits de toute façon.

Comme toujours, Billy connaît quelques problèmes avec les avions quand il approche la RingCon. L'année passée, ses bagages avaient été perdus et cette année son vol a simplement été annulé et il a dû en prendre un autre à 4h00 du matin. Mais fidèle à sa parole et à sa courtoisie, Billy-Pippin était bel et bien présent, avec une petite heure de retard, pour sa séance d'autographes. Billy est extrêmement souriant et sympathique avec tout le monde. On voit qu'il est fatigué et un peu surmené après sa semaine de travail et son voyage mouvementé. Mais il est adorable et tellement naturel.

Le panel de Billy était très intéressant également. Quelques dindes sottes et stupides lui ont pour la millième fois demandé de chanter la chanson de Pippin: "NO!" Ces pintades se sont fait copieusement huer et j'en suis très satisfaite.

Billy ne parle pas le gaélique mais encourage la pratique des dialectes. Il nous dit même quelque chose dans un langage que je ne comprends pas: "It's Maori. like!"

L'Ecossais partage même avec nous un secret: durant le tournage, il s'est blessé au doigt (je n'ai pas compris s'il était réellement cassé). Il n'a rien dit à Peter Jackson mais a demandé à Gino, le génial maquilleur, de le lui peindre et de lui faire une prothèse à mettre par dessus. Si vous êtes attentifs à quelques scènes particulières du film - dans la Moria si je ne me trompe - vous pourrez voir que l'auriculaire de Pippin est trop droit et trop long! Pete n'y a vu que du feu et ne sait toujours pas la vérité au moment où Billy nous parle - enfin, maintenant il doit le savoir!

Trop gentil, Billy nous offre une chanson finalement. Sincèrement, je pense qu'il n'était pas obligé. Sa voix est très claire et pure. Il entonne un air triste et doux, avec une guitare prêtée et pas bien accordée. Ce fut un moment magique, très calme. Un beau cadeau de la part de Billy qui nous avait déjà fait l'honneur de venir ici à la dernière minute. Merci encore!

    

Panel Elfes ou Cendrillon revisitée (dimanche après-midi)

LE MOMENT LE PLUS DRÔLE DE LA RINGCON 2005. Un vrai délice pour conclure en beauté ces merveilleux instants passés à l'hôtel Esperanto de Fulda.

 

 

Les plus beaux hommes sont sur la scène: Craig Parker, Mark Ferguson, Jarl Benzon, Sandro Kopp et Jonathan Harding. Rien que pour voir cette brochette d'elfes cela valait la peine de venir à la RingCon. Les flashs crépitent de partout, c'est déjà la folie. Nos elfes n'ont pourtant pas grand'chose à raconter sur les films et il n'y a du reste que de rares questions intéressantes qui leur sont posées.

Mark Ferguson, le maître incontesté de l'improvisation drôlissime, choisit encore une fois un sujet exceptionnel pour ce panel. Inspiré par deux jeunes fans déguisées en arbres (l'arbre des fêtes et l'arbre du Gondor), qui resteront sur scène, il décide qu'ils vont tous rejoué un conte de fée. Cendrillon a la faveur du public. Mais il y a une petite subtilité: Mark sera le narrateur et les autres elfes seront les personnages et les objets du conte.

Par un pur hasard bien entendu, Craig hérite du rôle tant convoité de Cendrillon, la belle et douce jeune fille. Il est inutile de préciser que mouvements nonchalants de la tête rejetant cheveux en arrière, voix suraiguë et gestes précieux sont de la partie. L'histoire n'a pas commencé que l'on rit déjà tout notre soûl.

Mark commence: "Cendrillon fait le ménage. Elle nettoie la fenêtre." Sandro et Jonathan courent se mettre en place, formant un cadre de leurs bras. Craig dit "Je dois utiliser un chiffon pour nettoyer la fenêtre." Eclat de rire général. Jarl sera le chiffon. Cendrillon astique méticuleusement la charmante fenêtre en secouant le chiffon dans tous les sens. "Maintenant que j'ai lavé la fenêtre, je vais jeter le chiffon dehors." Ha! La fenêtre s'ouvre et Jarl-le-chiffon est éjecté manu militari de la scène. Après avoir atterri aux pieds du public, le jeune elfe doit se dépêcher de remonter sur scène car Mark annonce la venue de la méchante belle-sour de Cendrillon. Les deux jeunes "femmes" discutent un moment puis Mark ajoute "Mais Cendrillon a oublié une tache sur la fenêtre!" On ne sait plus où on en est tellement l'on rit. Craig-Cendrillon ne se démonte pas: "J'ai jeté le chiffon par la fenêtre, mais heureusement, je l'avais attaché avec une petite ficelle pour pouvoir le remonter!" C'est la fin, je vais mourir de rire. Jarl saute en bas la scène et se jette à travers la fenêtre sur la scène tandis que Cendrillon tire sur sa ficelle fictive. Grand moment! Je n'ai jamais vu une scène si ridicule!

L'histoire avance à grand pas. Cendrillon doit maintenant passer l'aspirateur. Sandro se précipite et se met en équilibre sur ses bras, la jambe levée. Craig s'en saisit et fait quelque mouvement de va-et-vient avec ce drôle d'aspirateur. Sandro-l'aspirateur souffle méticuleusement sur le sol. Je ne croyais pas pouvoir rire plus!

Rebondissement dans notre conte. Le petit ami de Cendrillon (Sandro) arrive à la porte. Mark ne rate pas une occasion pour pimenter le récit: "Le petit ami de Cendrillon porte une magnifique veste!" Je ne sais pas quelle impression cela fait de recevoir un beau et grand garçon en plein sur le dos, mais maintenant Sandro sait ce que cela fait de porter un Jonathan mesurant pas loin d'1m90 (et je n'imagine pas combien de kilos) comme manteau! Le public est éreinté devant tant de folie.

Je ne sais pas pourquoi, mais la méchante belle-sour de Cendrillon lui ordonne d'aller couper du bois dans la forêt - une façon comme une autre d'utiliser les étonnants arbres déguisés. L'arbre du Gondor y passera la première. La mâchoire affutée de Sandro-la-tronçonneuse ne fera qu'une bouchée d'elle. Mais l'arbre des fêtes ne se laisse pas faire et fuit désespérément. Heureusement, Mark est là quand on a besoin de lui: "L'arbre des fêtes trouve soudain que la tronçonneuse est extrêmement attirante et sexy et ne peut lui résister!" Je ne croyais pas que l'on puisse faire plus délirant, mais tout est possible pour ces elfes. Et les choses les plus simples sont parfois les plus comiques: Jonathan doit porter le tronc de l'arbre du Gondor jusque sur l'âne (!) de Cendrillon. et il n'y arrive pas! Il n'a pas assez de force pour soulever le morceau de bois vivant.

Voici le moment final, où j'ai vraiment cru succomber à mon fou rire. De retour à la maison, Cendrillon reçoit enfin l'invitation pour le bal du Prince Charmant. Malheur! Elle a encore oublié une tache et doit recommencer à nettoyer la fenêtre! Après être descendu et remonté sur scène de nombreuses fois, le pauvre Jarl est dans un tel état que les autres doivent le hisser sur scène. Une image particulièrement pathétique et désopilante! Cela étant fait, Craig-Cendrillon doit bien sûr ouvrir la porte (Jonathan et Sandro) et marcher sur le paillasson (Jarl). Elle doit vraiment avoir les pieds très sales apparemment. L'invitation repose devant la porte.

Un double jeu s'impose ici: Jonathan-l'invitation doit négliger son rôle de Jonathan-le-montant-gauche-de-la-porte. Cendrillon traîne avec difficulté la précieuse lettre. Cette dernière en profite pour donner de délicats coups de "carton" au paillasson. Inutile de préciser l'état dans lequel nous les fans nous trouvions. Cendrillon ouvre la carte sur le sol. Notre indispensable narrateur Mark précise évidemment que "L'écriture est très petite et Cendrillon doit donc se pencher tout près pour pouvoir lire!" Je ne sais pas qui de Craig ou du public avait le plus de mal à contenir son fou rire. Mais Cendrillon s'agenouille consciencieusement entre les jambes de Jonathan-le-carton-d'invitation.

Je l'avoue, j'ai failli m'étouffer réellement durant le moment qui va suivre. Je ne m'y attendais pas. C'est sans aucun doute le point culminant de l'humour RingCon pour moi et je ne peux que reproduire mot à mot ce moment d'anthologie. Cendrillon-Craig est donc penchée au-dessus de la magnifique invitation. "Oh! I'm invited to a royal ball! Oh but wait a minute.There are TWO BALLS indeed!!!" Je meurs de rire! Les elfes meurent de rire! La salle va exploser! C'est la folie!!! Comment peut-on être aussi stupides et fous et drôles et délirants et hilarants. Si une seule scène doit se trouver sur le DVD, c'est celle-là. Je risque de me répéter, mais je n'aurais pas regretté être allée à la RingCon si je n'y avais vu que ce moment précis. Et comme il y a eu beaucoup d'autres moments fabuleux, il est inutile de préciser que cette RingCon était un vrai bonheur pour moi, et pour tous les fans. MERCI LES ELFES! Hope to see you next year!...

      

Autograph Session 2 (dimanche matin)

La séance d'autographes s'est merveilleusement déroulée. Même si les acteurs n'avaient pas le temps de parler aux fans ou de prendre une photo avec eux (ils ont dû signer pas loin de deux mille autographes ce week-end), ils ont tous été très gentils et aimables. On pouvait se sentir un peu intimidé quand on les approchait pour la première fois, mais ils étaient si naturels que cela vous mettait immédiatement à l'aise.

Billy Boyd
Craig Parker
John Noble
Mana Hira Davies
Mark Ferguson
Jonathan Harding
Royd Tolkien

La RingCon fut un moment exceptionnel. Je n'aurais jamais imaginé le bonheur qu'une telle convention de fans pouvait apporter. Merci à tous les invités qui nous ont honoré de leur présence et merci à tous les staff members qui ont fait un travail formidable ! See you next year!

English Version
 


LapseParma
d'Ales Bican
en français
(Livre des prénoms)