1. Phonétique

 

Ce texte est basé sur Sindarin - the Noble Tongue par Helge K. Fauskanger et le Sindarin Dictionary de Didier Willis.

 

1.1 Prononciation

1.2 Accent

1.3 Mutations Consonantes

 

 

1.1 Prononciation

 

C'est virtuellement impossible de fournir dans un essai une description pointue de comment un langage étranger est prononcé. Le tableau suivant est basé sur IPA avec certaines modifications et tentatives de donner une idée approximative du système sonore du Sindarin comparé au nôtre.

 

 

Lettre Symbole phonétique Equivalent approximatif
Voyelles:    
/a/ gare
/e/ sel
/i/ machine
/o/ pot
/u/ route
/y/ lune

 

Diphthongues:    
/ai/ paille
/ae/ aérien
/ei/ treille
/oe/ canoë
/ui/ ouï
/au/ -

 

Consonnes:      
/p/ /hw/
/b/ /m/
/t/ /n/
/d/ /ng/
/c/ /s/
/g/ /h/
/i-/  /w/
/f/ ou /ph/ /l/
/v/ ou /-f/ /lh/
/th/ /r/
/dh/ /rh/
/ch/    

 

 

 

1.2 Accent

 

Dans les mots de deux syllabes, il tombe sur la première syllable: ex. aran, galadh

 

Dans des mots plus longs, il tombe sur l'avant-dernière syllable, qui contient une voyelle longue, une diphthongue, ou une voyelle suivie par deux (ou plus) consonnes: ex. Elentri, Isildur

  

Quand l'avant-dernière syllable contient une voyelle sonore suivie par seulement une (ou aucune) consonne, l'accent tombe sur la syllabe avant elle, la troisième depuis la fin': ex. ouome, Fanou (cf. Le Seigneur des Anneaux, Appendice E).

 

 

1.3 Mutations Consonantes

 

1.3.1 Mutations douces, dures et nasales

 

Le Sindarin est un language avec des règles compliquées de mutations consonantes; il partage cette particularité avec les langages celtiques comme le Gallois. Comme Helge K. Fauskanger l'écrit dans son Sindarin - the Noble Tongue la consonne initiale des mots souvent génèrent certains changements, ainsi le même mot peut apparaître sous différentes formes. Le Sindarin parf 'un livre' (LR 380) peut avoir plusieurs formes: i barf 'le livre', i phairf 'des livres' [pl.], a pharf 'vers un livre', e-barf 'du livre', e pharf 'hors d'un livre'. Les mots commençant par une voyelle sont inchangés. Selon le plus fameux des Sindariniste, David Salo, les mutations consonnantes peuvent être divisées en cinq catégories: mutations douce, mutation nasale, mutation mixte, mutation stop et mutation liquide.

Dans ma description je n'inclue pas la mutation liquide, parce que à mon avis, il n'y a pas de tel phénomène phonologique selon les descriptions du Noldorin par J.R.R. Tolkien (see Parma Eldalamberon XIII). Dans les mots Sindarin, nous ne trouvons que les assimilations liquides dûes à l'évolution de ce langage. J'ai aussi exclu les mutations mixtes, parce que à mon avis ce n'est pas une caractéristique du Sindarin mature. Un tel phénomène apparaît seulement dans un document isolé, qui vient de la période des expérimentations de Tolkien avec son Noldorin qui devint Sindarin (voir Sauron Defeated, King's Letter, pp. 128-129)

J'ai aussi fait quelques changements dans la nomenclature: j'ai appelé les mutations stop de Salo les mutations dures - selon les descriptions de la phonologie Noldorin de J.R.R. Tolkien. Comme résultat je présente trois mutations consonantes:mutation douce, mutation dure et mutation nasale.

Une description détaillée de ces mutations peut être trouvée dans l'essai de Helge K. Fauskanger, ici j'ai seulement voulu présenter un tableau des mutations consanantes avec un petit commentaire. Notez que le tableau est partiellement reproduit à partir du site web de Fauskanger et l'auteur de cette conception est David Salo.

 

Mutation douce

 

Connue aussi comme lénition (= 'adoucissement'). Elle apparaît:

Mutation dure

 

Elle apparaît dans des noms qui suivent des prépositions ed 'hors de', ned 'dans' et o (od) 'de': e thaur 'hors d'une forêt' (cf. taur 'forêt'), o Minas Tirith 'de Minas Tirith' (cf. minas 'tour').

 

Mutation nasale

 

Elle apparaît dans des noms qui suivent l'article in 'les' (pl.), la préposition et le préfixe an 'pour' et la préposition dan 'contre': peth 'un mot': i phith 'les mots' (i est ici un in réduit); gr 'coeur': a ngr 'vers le coeur' (a est ici un an réduit); Balan 'un Vala': dam Malan 'contre le Vala'.

 

Cas spéciaux: Dans une subcatégorie de mots en b-, d-, g- qui viennent des mots primitifs en mb-, nd- et ng- la mutation apparaît de différentes manières. Voir ici.

 

 

Ci-dessous voici le tableau qui illustre toutes les mutations présentées ci-dessus.

 

 

C. basiques M. douces M. dures M. nasales
b... i v... e b... i m... am m...
bl... i vl... e bl... i ml... a ml...
br... i vr... e br... i mr... a mr...
c... i g... e ch... i ch... a ch...
cl... i gl... e chl... i chl... a chl...
cr... i gr... e chr... i chr... a chr...
d... i dh... e d... i n... an n...
dr... i dhr... e dr... in dr... an dr...
f... i f... ef f... i f... af f...
g... i '... e g... i ng... an ng...
gl... i 'l... e gl... in gl... an gl...
gr... i 'r... e gr... in gr... an gr...
gw... i 'w... e gw... in gw... an gw...
h... i ch... e ch... i ch... a ch...
hw... i chw... e w... i 'w... a 'w...
l... i l... ed l... i l... al l...
lh... i thl... e thl... i 'l... al 'l...
m... i v... e m... i m... am m...
n... i n...  e n... i n... an n...
p... i b... e ph... i ph... a ph...
pr... i br... e phr... i phr... a phr...
r... i r... ed r... idh r... adh r...
rh... i thr... e thr... idh 'r... adh 'r...
s... i h... es s... i s... as s...
t... i d... e th... i th... a th...
th... i th... eth th... i th... ath th...
tr i dr... e thr... i thr... a thr...

 

 

 

Cas spéciaux b, d, g derivés des stops nasalisés primitifs mb, nd, ng:

 

b... i m... e mb... i mb... am mb...
d... i n... e nd... i nd... an nd...
g i ng... en g... in g... an g...

 

 

 

1.3.2 Mutations hypothétiques mixtes et liquides de David Salo

 

Les mutations consonnales suivantes sont des hypothèses de David Salo et elles apparaissent dans beaucoup de description du système phonologique Sindarin. Je les ai exclues de ma description mais les lecteurs devraient les connaître, puisque nous allons les retrouver sur d'autres sites wev (ex. Ardalambion, Mellyn in Edhil etc.).

 

"Mutations mixtes"

 

Selon David Salo elles apparaissent dans des noms qui suivent l'article en 'du, de la ' (sg.) et prépositions ben 'selon le, comme le' (sg.), erin 'sur le' (sg.), nan 'vers le' (sg.), uin 'du, depuis le' (sg.), 'nin 'pour le' (sg.): par exemple erin dolothen Ethuil '[sur"le huitième [jour] de Printemps' (cf. toloth 'huit').

 

"Mutation liquide"

 

Selon David Salo elles apparaissent dans des noms qui suivent la préposition ou 'au-dessus' et d'autres prépositions se terminant par les liquides -l et -r: or vr 'au-dessus d'un joyau' (cf. mr 'un joyau'). 

 

 

M. mixtes M. liquides
e-b... ou v...
e-ml... ou vl...
e-mr... ou vr...
e-g... ou ch...
e-gl... ou chl...
e-gr... ou chr...
e-d... ou dh...
en-dr... ou dhr...
e-f... ou f...
e-g... ou '...
en-gl... ou 'l...
en-gr... ou 'r...
en-gw... ou 'w...
 e-h... ou ch...
e-'w... ou chw...
e-l... ou l...
e-'l... ou 'l...
e-m... ou v...
en-n... ou n...
e-b... ou ph...
e-mr... ou phr...
edh-r... ou r...
e-'r... ou 'r...
e-h... ou s...
e-d... ou th...
e-th... ou th...
en-dr... ou thr...

 

 

Cas spéciaux b, d, g derivés des stops primitifs nasalisés mb, nd, ng:

 

e-mb... ou b...
e-nd... ou d...
en-g... ou g...

 

 

Version 1.2 (Octobre 2003)

 

Résumé de la grammaire Sindarin