Legolas' Song of the Sea

I Thrach in Gelydh
 

'La Malédiction des Noldor' traduit en Sindarin par Menelvantar

 

 

Ceci est la traduction en Sindarin de Menelvantar de La Malédictrion des Noldor du Silmarillion, p. 94-95. Menelvalantar écrit: Ceci est traduit un peu librement à partir de la version Espagnole du Quenta Silmarillion, mais je pense que la signification essentielle est préservée. J'utilise quelques choses en Sindarin du film, comme l'utilisation de aen comme une marqueur passif

 

Nr ln rimmathar arnediad; i Melain thorathar Nor Rodyn dallen a le awarthathar aen ed. I 'lamor naergon ln -athradatha in ered. I rth idh Rodyn danna, o Ndn na Thrn, or nost Feanor a or vr dn phain. I waedh tegitha hain, dan gweriatha hain, a dolthatha o chain i mr i anrar. I min dn phain gevedithar meth; an gweriad o gwenyr na wenyr, ar an ngostad i weriad. Nathar in Edlinn an-uir.

 

Eliannech i agar gwaith ln, ar i faelas hen gwathant Aerand. Adannathach ir an ir ar athan Aerand cuiathach di-nguruthos. Ilfirin le vi Ea an innas o Eru, a cael -d le, dan le gerir degi aen, a le degithar aen: am magol ar am maul ar an naeg. In fae bembair ln telithar na Ost-e-Mband. Ennas dorthathach anann, a pedh raw darthathach. -danathon le faelas; ae i ndengin gohenathar le, -lastathon hain. Ar ae -delithach no nin a broniathach ned Ennor; i ardhon prestatha le sui caul dhaer, a pelithach na dhae naeth no echui in Ebennin. Pennir i Melain.


Texte Original

'Vous pleurerez des larmes sans nombre, et les Valar fortifieront Valinor pour vous enfermer au dehors, afin même que l'écho de vos plaintes ne franchissent plus les montagnes. La colère des Valar s'étend à l'Ouest sur la maison de Fëanor, et elle touchera tous ceux qui les suivront. Leur Serment les entraînera, les trahira ensuite et leur fera perdre jusqu'aux trésors qu'ils avaient juré de poursuivre. Tous ce qui commence bien finira mal et la fin viendra des trahisons entre les frères et de la peur d'être trahi. Ils seront à jamais les dépossédés.

 

Vous avez répandu injustement le sang de vos frères, vous avez souillé la terre d'Aman. Pour le sang vous verserez le sang et au-delà d'Aman vous amrcherez sous l'ombre de la Mort. Car si Eru ne vous a pas destiné à mourir de maladie en ce monde, vous pourrez être tués et la mort s'abattra sur vous: par les armes, la souffrance et le malheur, et vos esprits errants devront alors se présenter à Mandos. Et là vous attendrez longtemps, vous regretterez vos corps perdus en implorant miséricorde. Craoyez-vous trouver de la pitié, croyez-vous que ceux que vous avez tué intercéderont pour vous? Et pour ceux qui n'atteindront pas le trône de Mandos et resteront en Terre-du-Milieu, le monde deviendra un fardeau qui les affaiblira, ils ne seront plus que les ombres d'un regret quand viendra la race plus jeune. Ainsi les Valar ont parlé.'
 

Glossaire

 

Basiquement: J'ai supposé que le Sindarin elia- peut être utilisé comme son parent Quenya ulya-, dans le sens de verser, répandre. Le verbe adanna- pour 'redonner, rendre' est fait à partir de ad- 'retour' + anna- 'donner'.

Aerand et Ost-e-Mband sont seulement des suppositions pour les formes Sindarin des noms Aman et Mandos

For bodyless: pen without + bair houses, with nasal mutation > pembair.

dallen pour 'contre vous', en suivant le modèle de allen 'pour vous'.


 

 

page principale